Ostéopathie en Entreprise sur le Grand Toulouse

  

Le stress au travail

Les risques psychosociaux sont définis comme un risque pour la santé physique et mentale des travailleurs.

 

 On parle de stress au travail quand une personne ressent un déséquilibre entre ce qu’on lui demande de faire dans le cadre professionnel et les ressources dont elle dispose pour y répondre. 

 

Les risques psychosociaux : quels sont-ils ?


Plusieurs types de risques sont à distinguer :

  • le stress provenant du sentiment de ne pas atteindre les exigences ou les attentes demandées ;
  • les violences internes commises par des travailleurs : conflits majeurs, harcèlement moral ou sexuel ;
  • les violences externes, exercées par des personnes extérieures à l’entreprise à l’encontre des salariés ;
  • le syndrome d’épuisement professionnel.

 

Il n’y a pas de « bon stress »
Le stress au travail n’est pas un « mal nécessaire ». 

Il ne faut pas confondre le stress avec la motivation ou l’implication.

 

 

Les trois stades du stress

 

  1. la réaction d'alarme: l'adrénaline qui va accélérer l'ensemble des fonctions vitales  :le rythme cardiaque augmente, la respiration pulmonaire accélère, le sang s'oxygène et circule plus vite, les muscles se tendent.
  2. Phase de résistance: L'organisme va faire en sorte de lutter grâce au  cortisol. 
  3. Stade d'épuisement: l'ensemble du système nerveux est tourné vers un objectif essentiel : survivre malgré le stress. Arrivé à ce stage, il y existe un risque élevé de burn-out. On en parle souvent dans le domaine professionnel, lorsqu’il existe un décalage profond entre les aspirations du salarié et la réalité quotidienne de son travail

 

Quels sont les devoirs de l'employeurs ?

 

La prévention des risques psychosociaux s’inscrit dans l’obligation générale de protection de la santé physique et mentale des travailleurs.

Selon le code du travail, en tant qu’employeur, il faut prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des salariés comme l’expliquent les articles L 4121-1 à 5 du code du travail.

Ces dispositions mesures comprennent :

des actions de prévention des risques professionnels,

des actions d’information et de formation

la mise en place d’une organisation et des moyens adaptés

L'ostéopathie une alliée dans la lutte contre le stress .

 

L’ostéopathe va par la palpation, analyser l’état de stress des tissus

A partir de son diagnostic ostéopathique, l’ostéopathe peut travailler sur différents systèmes :

Crânien : rétablir l’équilibre, soit dans le sens du système nerveux sympathique ou celui du système parasympathique.

Viscéral : soulager maux et troubles digestifs.

Structurel : lever les restrictions de mobilité articulaire,  tensions et douleurs musculaires 

Fascial : liberer ce tissu de soutien, qui constitue une continuité tissulaire omniprésente dans tout le corps