Ostéopathie en Entreprise sur le Grand Toulouse

Les Troubles

Musculo-Squelettiques : TMS

 

Les TMS recouvrent différentes affections de l'appareil locomoteur, pouvant être provoquées ou aggravées par l’activité professionnelle.

 

Elles ne sont pas l'apanache des métiers physiques mais ils surviennent dans tous les secteurs d'activité et dans toutes les tailles d'entreprises.

 

En chiffre Les TMS c'est

1ère cause de maladies professionnelles indemnisés

87% des maladies professionnelles reconnues pas le régime général soit 42349 cas en 2017

Les différents facteurs responsables de troubles musculo-squelettiques

 

Les facteurs favorisants la survenue de troubles musculosquelettiques sont de 4 natures :

  • La sensibilité individuelle (âge, sexe, santé).
  • Le stress et autres aspects psychosociaux.
  • Les ambiances physiques (vibrations, froid).
  • Les contraintes biomécaniques: mouvements de force, des postures extrêmes, telles que les gestes effectués les bras au–dessus des épaules, les mouvements de torsion du poignet, du tronc, la flexion et l'extension du coude,la répétition fréquente du même geste qui fait appel aux mêmes groupes de muscles et d'articulations, le travail statique,

 

Ces 4 facteurs majeurs se traduisent par :

  • le type de management (autonomie, reconnaissance du travail, concentration ;
  • la conception du poste et des espaces de travail ;
  • les caractéristiques des locaux ;
  • le choix des outils ;
  • les caractéristiques des produits ;
  • l’organisation des temps de travail (horaires, pauses) ;
  • le mode de rémunération (rendement, primes) ;
  • la gestion des parcours professionnels ;
  • la formation du personnel ;
  • la gestion des flux ;
  • l’ambiance de travail ;
  • l’organisation de la production ;
  • les procédures et consignes.

 

Quelles sont les pathologies ?

 

Ces pathologies concernent les muscles, tendons et gaines tendineuses, les nerfs, les bourses séreuses, les vaisseaux sanguins, les articulations, les ligaments, à la périphérie des articulations des membres supérieurs, de la colonne vertébrale et des membres inférieurs.


L'apparition des ces pathologies est souvent très progressive et peut être subdivisée en trois niveaux :

• niveau 1 : les plaintes apparaissent durant une activité et disparaissent au repos ;
• niveau 2 : les plaintes apparaissent rapidement lors des activités et mettent plus longtemps à disparaître au repos ;
• niveau 3 : les plaintes telles que douleurs, lourdeur, raideurs… sont chroniques et persistent durant les autres activités et au repos.

 

Par les salariés, les TMS se traduisent principalement par des douleurs et une gêne fonctionnelle plus ou moins importantes mais souvent quotidiennes. Il est possible de la classer dans 4 grandes catégories : 

  1. dysfonctions articulaires ou vertébrales: lombalgies ou les cervicalgies, bursite du genou (épanchement de liquide synovial des bourses séreuses autour des articulations)
  2.  douleurs musculaires,  
  3. tendinites : syndrome de la coiffe des rotateurs à l'épaule, tendinite du sus épineux, l’épicondylite, l’épitrochléite,tendon d’Achille
  4. syndromes canalaires : syndrome du canal carpien au poignet

 

 

 

Les aides financières pour prévenir les TMS : L'Assurance Maladie s'engage 

 

Article complet : https://www.ameli.fr/entreprise/sante-travail/risques/troubles-musculosquelettiques-tms/aides-financiere

 

L’AIDE TMS PROS DIAGNOSTIC

De quoi s'agit-il ?

L’aide TMS Pros Diagnostic permet de financer la formation, l'évaluation et la mise en place d'un plan d'actions contre les risques de troubles musculosquelettiques.

Plafonnée à 25 000 €, cette aide peut financer 70 % hors taxes du montant d'une ou des prestations suivantes :

  • la formation d’une personne ressource ou chargé(e) de prévention en interne, afin de la rendre autonome pour qu’elle soit capable d’animer et de mettre en œuvre un projet de prévention des troubles musculosquelettiques dans l’entreprise (réaliser un diagnostic et un plan d’actions de prévention) ;
  • une étude ergonomique des situations de travail pour réaliser un diagnostic de prévention des TMS et un plan d’actions.

 

L'AIDE TMS PROS ACTION

De quoi s'agit-il ?

TMS Pros Action vous permet d’acheter du matériel et/ou des équipements pour réduire les contraintes physiques en particulier lors de manutentions manuelles de charges, d’efforts répétitifs ou de postures contraignantes.

Elle peut également être demandée pour réaliser des actions de formation adaptées aux salariés concernés. Plafonnée à 25 000 €, TMS Pros Action finance, à hauteur de 50 % hors taxes, ce type d'investissement avec un minimum de 2 000 €.

 

LES CONTRATS DE PRÉVENTION

De quoi s'agit-il ?

Si votre secteur d’activité a signé une convention nationale d'objectifs avec l’Assurance Maladie – Risques professionnels et si votre entreprise a moins de 200 salariés, vous pouvez établir un contrat de prévention avec votre caisse régionale (Carsat, Cramif ou CGSS). Ce document contractuel définit :

les objectifs sur lesquels vous vous engagez en matière de prévention des risques ;

les aides, en particulier financières, que votre caisse peut vous apporter.

Une convention nationale d’objectifs est un accord signé pour 4 ans entre l’Assurance Maladie – Risques professionnels et une ou plusieurs organisations professionnelles d’un secteur d’activité.

 

 

Quel est l'impact de la prise en charge ostéopathique sur les TMS ?

L’ostéopathie, de par son approche globale du patient et par ses techniques manuelles agissant directement sur les tissus concernées, permet de traiter et de prévenir les troubles musculo-squelettiques.

 

De plus, les traitements d’ostéopathie engendrent des changements directs et indirects quant à la perception de la douleur et peuvent contribuer à améliorer l’état des personnes souffrant de douleurs chroniques en raison de TMS.

 

M. Pelletier, doctorant à l’École de réadaptation de l’Université de Montréal,  a scruté 207 études traitant des régions du cerveau en activité lorsqu’on ressent une douleur ainsi que des effets des traitements ostéopathiques sur ces régions. Il en conclue que  << les manipulations manuelles qu’effectuent les ostéopathes contribuent à changer les informations sensorielles envoyées au cerveau par les muscles et les articulations endoloris. Les études montrent que, pour agir de façon durable sur les différentes régions du cerveau en cause dans la perception de la douleur, les traitements doivent être répétés pendant une certaine période afin de modifier le fonctionnement du cerveau lié à la douleur. De même, les manipulations doivent notamment viser les régions dysfonctionnelles et non seulement la douleur elle-même, stimuler les récepteurs périphériques pour éveiller le processus sensorimoteur et reposer sur des exercices que le patient doit faire entre les traitements >>

 

De nombreuses études scientifiques démontrent  l’importance d’un traitement ostéopathique sur la diminution des douleurs affectant notamment le rachis

  • Manual therapy and exercise therapy in patients with chronic low back pain: a randomized, controlled trial with 1-year follow-up; Olav Frode Aure 1, Jens Hoel Nilsen, Ottar Vasseljen

  • Osteopathic manipulative treatment for low back pain: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials; John C Licciardone 1, Angela K Brimhall, Linda N King

  • American Osteopathic Association Guidelines for Osteopathic Manipulative Treatment (OMT) for Patients With Low Back Pain

    American Osteopathic Association | Published online: August 1, 2016, https://doi.org/10.7556/jaoa.2016.107

  • Diagnosis and Management of Piriformis Syndrome: An Osteopathic Approach, American Osteopathic Association | Published online: November 1, 2008

 

Exemples d'entreprises qui ont misé sur l'ostéopathie  

2018 : La ville de Créteil va permettre aux agents communaux d’avoir accès à des séances d’ostéopathie. les élus ont voté la mise en place de consultations d'ostéopathie, « dans le cadre de la prévention des risques professionnels au travail ».

 

2019 : Création d'un HUB santé intra-entreprise sur le site de Toulouse-Blagnac D’AIRBUS . En partant du constat que dans la région de Blagnac, il faut prendre une demi-journée pour aller à un rendez-vous médical alors qu’ici trente minutes suffisent. Le bilan de cette première année est plutôt positif. « Nous avons rapidement été obligés d’augmenter le nombre de plages horaires, affirme Philippe Ricard. Le taux de remplissage est de 100 % pour l’ostéopathie, 80 % pour la partie optique et autour de 30 % pour la téléca bine médical.

 

2019 : La Mutuelle Générale met en place des consultaions d'ostéo à destination des salariés de son client DPD France: c’est près de 2000 séances d’ostéopathies qui ont été réalisées au sein des agences et centres de tri de DPD France. Ce programme de prévention à grande échelle est plébiscité par les collaborateurs.